Alliance des plantes

     Dans la plaine, cette partie plate et lumineuse debarrassée de ses grands saules, une multitude de  plantes accueille le visiteur.

     Quelques rochers sont encore à leur place, quelques cépées de saules étalent encore leur parapluie mais d'autres, plus solitaires, ont été taillés en boule. Au pied des grands arbres, des hydrangeas puissants apportent une large tache de couleur douce, en résonnance avec les graminées de haute taille terminées par des épis dorés. Au sol s'entremêlent des iris, quelques fougères, toutes sortes de plantes non fauchées, poussant en toute liberté et servant de lien entre le sauvage et le manufacturé; c'est l' alliance des plantes.

    

     Dans ce même espace, suffisamment grand pour se permettre cette audace- un peu plus d'un hectare- on peut imaginer des alliances encore plus tranchées. D'un côté, une grande mer de carex, alimentée par un ruisseau permanent, nécessaire pour maintenir une forte humidité; ayant le caractère sauvage des carex rencontrés dans la campagne autour des plans d'eau.De l' autre des fleurs plus domestiquées, tels les hydrangea et les sureaux canadensis qui offrent une gamme trè variée de rose, de mauve, de violet d'une grande douceur. Ici la sauvagerie a disparu et laissé la place à un jardinage plus délicat.